...
Ou comment comprendre et utiliser la perspective des couleurs ou perspective atmosphérique et(ou) la règle des tiers.

Caspar David Friedrich - 
" Drifting clouds" ou " Nuages dérivant" (1820)
- Huile sur toile - 18.3 x 24.5 cm


Pour peindre un paysage " clair", pour aller à l'essentiel ... pour ne pas se perdre dans tout un tas de données et de plans différents qui nous ferait exécuter un paysage un peu "fouillis" ... pour peindre en 2 dimensions (notre support) ce qui dans la réalité
l'est en 3, il est utile d'utiliser quelques règles de composition et d'utiliser au mieux les nuances de couleur.

Je vous propose donc deux fiches pour mieux le comprendre et l'appliquer :
- l'une qui traite et résume ce que nous devons savoir sur la perspective atmosphérique :
Paysages 2
- l'autre sur la règle de composition la plus basique de construction d'un paysage, la règle des tiers :
Paysages 3

C'est toujours une histoire de " 3", à ne pas confondre mais qui peuvent se rejoindre toutefois.

Si vous ajoutez ce que nous avons vu déjà sur le ciel ( relire ici), vous en saurez assez pour peindre un paysage ...

One Thought on “Peindre et composer un paysage … une histoire de “3” …

  1. Geneviève GALLIN on 24 novembre 2019 at 12 h 02 min dit:

    Merci Christine.
    c’est trés utile ces notions …j’espère arriver à les appliquer correctement ….pas toujours évident…
    à lundi.
    Geneviève GALLIN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation