... d'Edgar Degas.

Degas - Le Réalisme - La Louisiane :

- Hilaire Germain Edgar de Gas
, dit Edgar Degas (1834-1917), artiste peintre, graveur, sculpteur, photographe, naturaliste et impressionniste français, c
onnu pour ses "danseuses" et ses "chevaux", sa participation et son implication aux différents salons des impressionnistes..., était un inconditionnel du mouvement réaliste :
«  Le mouvement réaliste n'a plus besoin de lutter avec d'autres. Il est, il existe, il doit se montrer à part. Il doit y avoir un Salon réaliste »
Ce préalable réaliste et l'importance du dessin dans sa formation ont été source de conflit avec les membres du groupe impressionniste, plus fidèles à la "fraîcheur de l'impression" tels Monet et Renoir...
Ce conflit donnera lieu à des débats de plus en plus enflammés et atteindra son paroxysme avec l'absence retentissante de Degas à l'Expo de 1882 …

- La mère de Degas est née dans une famille créole de la Nouvelle Orléans ; Edgar Degas fera un voyage en Louisiane entre octobre 1872 et mars 1873.
Il séjourne alors chez son frère René à La Nouvelle-Orléans ; il y peint le Portraits dans un Bureau ou Le Bureau de coton à La Nouvelle-Orléans.

Le Bureau de coton à La Nouvelle-Orléans (1873),
huile sur toile, 73 × 92 cm, musée des beaux-arts de Pau.

Cette toile est une version d'un portrait de groupe hollandais (cf. Rembrandt et ses portraits de groupe) adaptée à la nouvelle réalité du travail industriel ; elle présente l'oncle, les frères et les cousins de Degas au travail, mais est surtout un chef d’œuvre d'astuces visuelles et d’inventions iconographiques.
Pour décrire l'effervescence de l'entreprise, Degas choisit une tranche de vie associée au thème du coton, ce qui lui permet, d'une part, de ne pas tomber dans la facilité du pittoresque colonial, et d'autre part, d'user de ses talents novateurs de portraitiste…
A la fin des années 1860 et au début de 1870, la production de portraits va prévaloir sur la peinture d'histoire ou les tableaux de genre, et sert de catalyseur à la recherche expérimentale de Degas.

Tableau réaliste car :

* Dans ce tableau aussi grave par sa composition que par sa palette, le peintre introduit les visages de ses proches :
- son oncle, Michel Musson, propriétaire du commerce, au premier plan
- son frère René, assis au centre, plongé dans sa lecture
- et son deuxième frère Achille, dans le fond, appuyé contre le rebord d’une fenêtre.

* Le traitement de la scène est presque photographique, avec :
- l'utilisation dirigée de la perspective,
- accompagnée de l'exagération " du cône visuel" dans lequel est plongé la figure de son oncle Musson au 1° plan,
- le cadrage inattendu ... renvoyant à celui des instantanés.
- l'importance du trait et de la ligne - l'exemple des portraits d'Ingres ( que Degas admire) est très présent.

* Le rapport entre le modèle et l'environnement, la figure et le fond : élément d'animation au départ, le "décor" finit par faire partie intégrante du personnage représenté, jusqu'à en devenir un attribut iconographique impossible à éliminer. La personnalité des personnages s’éclaire par le contexte dans lequel il s'inscrit, dans une belle réciprocité : la pièce raconte les personnages ... au delà de l'anecdote.

Degas en cette époque «  impressionniste » signe la victoire de sa «ligne » : celle du dessin contre la couleur, de l'atelier contre le plein air, de la réalité urbaine contre le paradis de la banlieue. …

Cette toile a été présentée à la seconde exposition Impressionniste 1876 …
En 1878, le Musée de Pau achète le tableau qui est la première œuvre de Degas à entrer dans une collection publique française ( où elle est toujours).


La maison familiale de Degas à la Nouvelle-Orléans

Relire pour le Réalisme et le Naturalisme : ici et

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation