...

C'est notre premier contact avec la peinture dès notre petite enfance puis à l'école; c'est pour cette raison que la gouache reste souvent associée au monde des enfants.
Populaire donc, elle reste pourtant mal connue.
C'est oublier que les plus grands l'ont utilisée.
Je vous propose donc de ressortir vos vieux tubes (s'ils ont séché... prévoyez les 3 primaires, le blanc et le noir)

Le terme "gouache" est couramment utilisé, mais dans un certain nombre de pays ( en Espagne notamment) , on la désigne sous le nom de tempéra.
Elle en a la consistance et  se pose de la même façon au pinceau ( que la tempéra !).

La gouache est une technique picturale qui rappelle la technique de l'aquarelle par certains côtés et qui présente aussi par d'autres des ressemblances avec la peinture à l'huile et l'acrylique.

La gouache est très proche de part sa composition, de l'aquarelle : des liants à base de gommes solubles à l'eau et des pigments semblables...
Mais elle contient en plus des opacifiants.

C'est une peinture qui se dilue à l'eau et qui se travaille avec les mêmes pinceaux et les mêmes supports que ceux de l'aquarelle.
Vous pouvez beaucoup la diluer, vous aurez ainsi une impression aquarellée ; avec moins d'eau, la touche peut s'épaissir et même former des empâtements.
Les affinités entre ces deux techniques font qu'elles peuvent être utilisées sur un même travail (ceci est très courant dans le domaine de l'illustration)

Mais la gouache est une peinture opaque, et il est donc possible de superposer les couleurs et de peindre " clair sur foncé"; ce qui la rapproche de la peinture à l'huile ou de l'acrylique, avec toutefois une grande différence : elle reste toujours soluble dans l'eau même après séchage : attention à ne pas "ramollir" les couches picturales déjà posées, lors de différents passages.

La peinture à la gouache sèche assez vite, elle se matifie en séchant donnant un aspect velouté intéressant et particulier.

Elle se trouve en tubes, en pastilles, en poudre...
Elle s'applique sur divers supports : le papier, la toile apprêtée, le bois, les murs ....
Utilisez de préférence un papier de bonne qualité, à fort grammage et à grain moyen.

C'est un  matériau facile à utiliser , facile à emporter, facile à nettoyer.
Il sert à de réalisations abouties, mais est très utile dans la réalisation de pochades et de travaux préparatoires pour des œuvres plus ambitieuses.

Une fois que vous aurez trouvé la bonne dilution (ni trop sec, ni trop humide) vous aurez le plaisir de découvrir ou plutôt de re-découvrir une technique de plus... à utiliser au fil de vos œuvres ...

PS : Pour les aquarellistes purs et durs... n'oubliez pas que pour éclaircir une couleur avec la gouache, on utilise le " blanc"! Mais la gouache peut servir pour donner un effet sfumato ( les vélatures)

5 Thoughts on “Peindre à la gouache …

  1. merci pour tous ces bons conseils……. sur mon bureau-atelier, je vais faire place à la gouache…….

    bonne journée
    @+

  2. Il fallait le dire et surtout le faire!(ce n’est pas si simple)mais après quelques tatonnements cela va mieux….et l’on redécouvre les possibilités de cette technique.

  3. Merci pour toutes ces infos sur la technique 🙂

  4. ais de rien, j’espère qu’elle serviront !

  5. bonjour ! c’est une technique qui me tente , elle est présentée comme simple d’utilisation , mais je ne suis pas sure qu’elle soit aussi simple .;la pratique doit aider à être en confiance ; merci pour tout ces conseils

Répondre à Maryse Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation