... les six émotions fondamentales :
                   " La joie, la tristesse, la colère, la peur, la surprise et le dégout "

« Adam et Eve chassés du Paradis » - Masaccio -1424-1425
Chapelle Brancacci de l'église Santa Maria del Carmine de Florence.


Si c’est avec « Adam et Eve chassés du Paradis » que Masaccio fait entrer les émotions dans l’histoire de l’art, non plus par les gestes, mais par l’attitude et l’expression du visage, de nombreux exemples sont à "suivre" dans de nombreux domaines de l'art.

Après avoir observé et travaillé les visages qui traduisent ces émotions, nous observons les attitudes du corps.

                               Vous avez du mal à trouver des " modèles" ?

Je vous a choisi quelques exemples dans des domaines bien différents : la peinture, le dessin, la bande dessinée, le dessin animé, la photo, la sculpture, le cinéma  ...

Il y en a tant ... à vous d'en chercher d'autres ... 🙂



La joie :


Antonina Rzhevskaya -
"Une Joyeuse pause" - 1897

Huile sur toile - 84,5 x 64,7 cm


Rik Wouters,

"La Joie de vivre"
dite aussi "La Vierge folle" -
1912 - Sculpture de bronze



La tristesse :


Albrecht Dürer
  -
" Melencolia I
ou " La Melencolia"  - 1514
Gravure sur cuivre - 239 x 168 mm


Vincent Van Gogh -
" Le vieil homme triste " - 1890
Huile sur toile, H. 0,81 ; L. 0,65 cm



La colère :


Hergé - "Capitaine Haddock "


La peur :


Gustaf Tenggren
- 1937 -

" Blanche neige dans la forêt" pour Walt Disney

Photo tirée du film " Psychose"
d' Alfred Hitchcock - 1960


La surprise :

Félix Tournachon dit " Nadar" -
" Pierrot surpris" -1854 -
Photo tirée de l'Album des figures d'expression du mime Deburau

 


Le dégout :


Adriaen Brouwer - " Gorgée amère"- 1630-1638 
Huile sur panneau - 47 x 35 cm


Quelquefois ça peut se compliquer ...
plusieurs expressions peuvent se percevoir
sur un même sujet :


"Celle-ci est la Méduse
La chevelure empoisonnée
Armée de mille serpents ?
Oui, oui : ne vois-tu pas comment
Les yeux elle tourne et retourne ?
Fuis l'indignation et la colère !
Fuis, car si l'étonnement te pétrifie les yeux
Elle te changera aussi en pierre."
( Gaspare Murtola)


Le Caravage - "Méduse" ( la seconde) - 1597- 1598
Huile sur toile de lin montée sur bouclier circulaire ovalisé en peuplier -
60 x 55 cm


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation