… Une plume, de l’encre, un peu d’eau … et vous prenez rapidement en note le trait et la valeur … utile pour nos carnets de voyage ! « Exercices « – Christine Lopez Rascol Le lavis : en savoir + : ici  ! et s’exercer encore et encore : là

… Pour mieux vous entraîner ! Aplat:  » Un aplat »ou « à-plat » est une surface de couleur uniforme de nuance et d’intensité égale. Il s’oppose au modelé (qui permet de donner l’impression de volume et donc de relief) Il s’effectue facilement avec des peintures « crémeuses » : gouache, acrylique ou huile… Pour l’aquarelle, jouez avec l’eau ! Attention toutefois Lire la suite →

… à l’aquarelle. Les croquis aquarellés sont une base solide pour travailler ensuite en atelier. Pour croquer juste, munissez vous du matériel adéquat et surtout profitez du moment … Mémento pour « l’aquarelle en plein air » :   Matériel adéquat : – une petite boite, plutôt avec des godets. – 2 petits récipients ( pour l’eau propre, « le blanc » Lire la suite →

…  » Peindre l’eau « c’est bien, mais « peindre l’eau » … à l’eau c’est pas mal non plus ! et ceci est du domaine surtout de l’aquarelle …   « Cassis sous la brume »  –  Christine Lopez Rascol Depuis la rentrée, durant l’atelier technique, nous avons passé en revue les différentes caractéristiques de cette peinture à l’eau Lire la suite →

    … L’un des problèmes majeurs en peinture est de rendre la lumière. Le maximum d’intensité lumineuse est obtenu par le blanc ( qui renvoie « dans notre oeil » toutes les ondes lumineuses) Or le blanc n’existe pas en Aquarelle ; il faut donc utiliser le blanc du papier. Quand vous vous installez, pensez toujours à Lire la suite →

… Depuis quelque semaines, nous avons essayé diverses techniques de croquis, notamment celui au lavis monochrome et à l’encre ( revoir) Dans la technique de la prise de notes, le croquis aquarellé permet d’associer la couleur au  trait. Un dessin au crayon et  quelques taches de couleur vous permettront de garder rapidement le « souvenir » de Lire la suite →

… Dans notre atelier « aquarelle », nous passons en revue les différents matériaux et techniques… A cette connaissance, s’ajoutent le « savoir faire » et le tour de main qui demandent un petit entraînement et surtout d’acquérir les bons gestes. Voici quelques exercices qui vous permettront de vous perfectionner. Prenez une feuille aquarelle, divisez – la en cases Lire la suite →

… Au sens strict « lavis » signifie « couleur étendue d’eau ». C’est donc dire que la peinture à l’aquarelle est uniquement faite de « lavis ». Mais ce terme peut aussi désigner : 1 – Un dessin aquarellé monochromatique, obtenu à partir d’une seule couleur (ou de deux) dont on tire toute une Lire la suite →

    … Choix du travail: les techniques de base :   Aux deux façons précédentes de travailler s’ajoute l’état initial du papier. Il est possible de travailler « humide sur sec » ou « humide sur humide » – Le travail humide sur sec  : permet de structurer, de construire les formes, d’obtenir une écriture au toucher plus Lire la suite →

… La transparence naturelle de l’aquarelle fait que les couleurs se superposent. Il n’est pas possible de revenir à des couleurs plus claires après l’application de couleurs foncées. Il faut y penser tout au long du travail. C’est l’une des principales difficultés. Application de la peinture : Le pinceau  doit être assez gros pour pouvoir Lire la suite →