...
Pour arriver à progresser en peinture, en général... et en peinture chinoise, en particulier, il faut trouver la gestuelle et se familiariser avec les matériaux ; mais aussi, il est nécessaire de consacrer du temps à la lecture.

Conseil aux peintres , selon les maîtres chinois :

" Divisez votre temps de travail ainsi :
- 40 % de lecture
- 30 % de calligraphie pour exercer votre coup de pinceau et sentir aussi le cheminement de l'énergie lorsque vous exécutez les mouvements exigés
- 30 % de peinture "

Quelques titres de référence:

Pour réfléchir et comprendre :
"Les propos sur la peinture du moine  citrouille-amère": Édition d'un recueil de préceptes écrits au début du dix-huitième siècle par le peintre Shitao sur "l'unique trait de pinceau" ... lisez ... méditez ... et appliquez ! (Les textes se trouvent facilement sur le net!)
Moine Citrouille amère

- "L'encyclopédie de la Peinture chinoise" : le "Kiai tseu yuan houa tchouan" ou "Les Enseignements de la Peinture du Jardin grand comme un Grain de Moutarde" de Raphael Petrucci aux Editions You Feng.

grain de moutarde

- "Souffle- Esprit " de François Cheng qui rassemble les textes théoriques chinois sur l'art pictural, s'échelonnant sur un millier d'années de la dynastie des T'ang (618-907) à celle des Ts'ing (1644- 1911)- Collection Essais - Édition Points.

Pour apprendre et s'exercer :
- Peinture chinoise Tradition Qi de Wang Jia Nan - Cai Xiaoli - Dawn Young :
24 leçons progressives...Rudiments et présentation de la théorie.Édition Eyrolles.

Tradition Qi

- "Calligraphie et Peinture chinoises : de Peng Tuan Keh Ming: 65 illustrations en couleurs et 35 en noir et blanc. Après une initiation à ces deux disciplines à travers les huit traits de la calligraphie, l´auteur révèle les secrets de la peinture chinoise et de ses techniques (Gong Bi, Xie Yi, Mo Gu et Bai Maio). 30 modèles de peinture sont proposés en application pratique. Chaque trait de l´exécution est décrit minutieusement.

La liste n'est pas exhaustive; de nombreux ouvrages vous initient à cette technique et à ce regard particulier.

Pour s'inspirer et créer :
La littérature de François Cheng : que ce soit des traductions de textes et poèmes chinois ou ses propres créations.
Quelques titres:
- "Cinq méditations sur la beauté " chez Albin Michel ; La beauté sauvera-telle le monde ? Une réflexion philosophique sur la place de la beauté entre Extrême Orient et Occident.
- "L'écriture chinoise poétique" suivi d'une anthologie des poèmes des Tang -  Édition Points.
- "Entre source et nuage" : Voix de poètes dans la Chine d'hier et d'aujourd'hui - Chez Albin Michel.
- "A l'orient de tout"  : Œuvres poétiques.
Sans oublier:
- "Vide et Plein, le langage pictural chinois" chez Seuil ; " Chu Ta, le génie du trait"  et "D'où jaillit le chant"aux Éditions  Phébus ; "Et le souffle devient signe" chez Iconoclaste....

....Et tant d'autres...

Pour le témoignage et l'exemple:
- " la Passagère du Silence " de Fabienne Verdier chez Albin Michel - Elève aux  Beaux arts de Toulouse dans les années 1980, Fabienne Verdier décide  de tout quitter pour partir étudier en Chine. Après six mois d'insistance, elle est enfin acceptée comme élève par un maître chinois qui l'initie à l'art pictural et calligraphique. Après dix ans passés en Chine, elle est l'une des rares gardiennes européennes de ce précieux savoir.
Je vous conseille aussi de relire les articles que j'ai déjà écrits dans ce blog sur ce même thème :
Rubrique "Catégories" : " Peinture et Calligraphie chinoise " ( à trouver dans la colonne à droite ).

«  Si loin que vous alliez, si haut que vous montiez, il vous faut commencer par un simple pas. Aussi, l’Unique Trait de Pinceau embrasse-t-il tout, jusqu’au lointain le plus inaccessible et sur dix mille millions de coups de pinceau, il n’en est pas un dont le commencement et l’achèvement ne résident finalement dans cet Unique Trait de Pinceau dont le contrôle n’appartient qu’à l’homme »

2 Thoughts on “Peinture chinoise … Lire avant de peindre …

  1. Anne-Marie on 19 mai 2016 at 10 h 34 min dit:

    Merci Christine pour tous les renseignements, je vais m’y plonger car je n’ai pas encore saisi le geste nécessaire à la “simple” réalisation d’un trait .
    A vendredi, bisous.

  2. L'ocre Bleu on 20 mai 2016 at 7 h 08 min dit:

    C’est tout le but ultime … le trait !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation