...

Qu'est ce que c'est ?
Le « glacis » est une couche appliquée très transparente sur une couche opaque et sèche ( ou avec un tour de main plus expérimenté sur une couche semi-sèche).
Il se superpose comme «  un filtre de couleur ».
De ce fait, la deuxième couche doit être étalée légèrement sur la première avec une couleur réalisée avec des pigments transparents et si possible à l'aide d'un médium pour glacis.
Le glacis est connu depuis longtemps des maitres de la peinture à l'huile.
C'est le processus même de la peinture à l'huile et qui en fait sa richesse.
Il est désormais possible de faire de même avec la peinture acrylique.

 (avec un + : la peinture acrylique sèche vite : on obtient les mêmes résultats qu'avec la peinture à l'huile avec très peu d'attente entre chaque opération)

glacis1

Son rôle:

Les glacis ont 3 rôles principaux :
-  Ils sont employés pour accentuer l'effet de transparence d'une couleur donnée et renforcer ainsi sa tonalité. Pour cela on applique sur une couleur, une couleur très fine et transparente de la même nuance.
- L'effet inverse : atténuer ou diminuer l'éclat d'une nuance se réalise aussi par glaçage, c'est ainsi que l'on crée ou que l'on renforce une ombre ou une couleur assombrie. Autrefois, on ne parlait pas de "glacis", on disait que l'on " enfonçait " les ombres.
- Enfin, le troisième rôle du glacis est "d'accorder" un tableau dans une même tonalité en glaçant l'ensemble du tableau avec une couleur transparente, créant ainsi une unité, chaude ou froide, selon la couleur choisie.
Le glacis donne une profondeur et une subtilité qu'il est difficile d'obtenir avec d'autres moyens.

Nous abordons en ce moment le glacis lors de notre atelier technique : " Peinture à l'huile". Si çà vous dit d'essayer !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation