En ce 14 juillet, un peu d'"histoire"... sur la couleur:

Savez-vous que la création du drapeau français tel que nous le connaissons :
" bleu au mât, blanc au centre, et rouge flottant" a été imaginé par le  peintre Jean-Louis David.
Adopté le 15 février 1794, celui-ci devint effectif à partir du 20 mai 1794.

C'est sur une décision de Napoléon Bonaparte, que la réglementation actuelle a été établie : les trois bandes doivent avoir la même largeur et le mât est toujours placé du côté de la bande bleue.

 Mais quel bleu et quel rouge sont utilisés pour les nuances du drapeau?

En effet, les lois définissent les couleurs du drapeau mais n'en précisent pas la nuance.
Des habitudes ont été prises et instituées pour les drapeaux officiels.

L'"Album des pavillons nationaux et des marques distinctives"(édition du SHOM) indique que les couleurs officielles du drapeau français sont le bleu sombre et le rouge vif : références Pantone: Blue 282C et Red 186C

Le bleu drapeau plus sombre est parfois remplacé par un bleu corail , moins martial, depuis Valéry Giscard D'estaing, notamment pour les interventions télévisées du chef de l'État ou des membres du gouvernement.

Les mairies, casernes et bâtiments publics sont en revanche souvent ornés de drapeaux « bleu sombre ».

 

comparaison du changement de teinte

Si vous voulez en savoir un peu plus :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Drapeau_de_la_France#Bleu

5 Thoughts on “Bleu, Blanc Rouge…

  1. Merci pour ces infos.
    J’ai encore loupé le feu d’artifice cette année…

  2. Bonjour,

    Merci beaucoup pour ces informations qui sont précieuses et que nous devons avoir à coeur de transmettre à nos enfants, citoyens  français et européens.

    Savourez bien ce beau jour de 14 Juillet. dans la paix du coeur.

    Jocelyne

  3. du Mesgnil d'Engente on 15 juillet 2008 at 2 h 58 min dit:

    It is very intereting. Is’nt it?

    Nous n’allons plus aux fireworkrs of Marseille because it’s a war. I’m afraid for and mine. Once Marseille, last Marseille.
    Briefly, je vais à La Ciotat. C’est plus familial et ce n’est pas aussi beau qu’à Marseille mais au moins cela ne ressemble pas à Diên Biên Phu. Nous ne sommes pas le général Bigeart!
    Si vous avez une idée pour des fireworks dans la région, je suis preneuse.
    I hope have speak an english not too hard! That’s a laugh, of course.
    Yvette

  4. du Mesgnil d'Engente on 15 juillet 2008 at 8 h 17 min dit:

    For the fireworks at La Ciotat, it is so-so, passable in english too, but super cool.
    Yvette
    PS : J’ai peint une acrylique que j’ai appelée Vortex, avec taches et éclaboussures. C’est une sorte de tourbillon galactique. J’en ai commencé une autre, un peu sur le même thème galactique. Je travaille sur la transparence , la couleur et la profondeur. À voir. Je ne vous dis pas l’état de mon séjour encombré au sol de papiers journaux, de gobelets en plastique pour les mélanges de peinture, de pots de peinture avec embout, des différents pinceaux pour les différentes couleurs. Bref l’artiste travaille.

  5. C’est pour cela que les imprimés sont plus gais… j’ai compris !   Le Bleu et rouge étaient et sont les couleurs de Paris, le blanc du Roi a été mis au milieu, bien gardé par les révolutionnaires ! j’ai cherché sans trouver ? il me semblait que Maximilien Luce ou Pissarro avait peint le 14 juillet ou Meissonnier ? je ne sais plus je chercherai  !  Merci, bonne soirée, mes amitiés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation