...

Nous avons déjà rencontré et peint " surréaliste";
Je vous invite à relire l'article que j'avais consacré à ce courant artistique
en cliquant sur le mot surréalisme

Selon André Bretonle Surréalisme est un « automatisme psychique pur par lequel on se propose d’exprimer, soit verbalement, soit par écrit, soit de toute autre manière, le fonctionnement réel de la pensée».
C'est une véritable «dictée de la pensée», composée «en l’absence de tout contrôle exercé par la raison, en dehors de toute préoccupation esthétique et morale ».

Dans ce premier Manifeste du Surréalisme, publié en 1924, André Breton, marqué par la lecture de Freud, inaugure ce qui allait être le processus de production de la plupart des œuvres littéraires et plastiques proposant de faire de l’inconscient le nouveau matériau du créateur.
Ce nouveau matériau appelant une méthode de travail basée sur : le rêve éveillé, la parole sous hypnose, ou encore le fantastique, le bizarre, l’étrange et l’inattendu ...
Cherchant à libérer l’Homme de la raison et de la culture bourgeoise occidentale, jugés étouffant et obsolète, les surréalistes se réclament de Sade, de Rimbaud, de Mallarmé, d’Apollinaire, de Roussel et surtout de Lautréamont, l’auteur des Chants de Maldoror (1868-1870)

Le Surréalisme ne fut jamais considéré comme une technique de production,
mais comme un outil expérimental de connaissance du monde.

dali1" La persistance de la mémoire"
ou " Les montres molles "
Dali - 1931

 

Dans les arts plastiques (l’architecture, la sculpture, la peinture), le surréalisme va  prolonger une tradition picturale où la rêverie, le fantastique, le symbolique, l’allégorique, le merveilleux et les mythes ont une part importante ; ces éléments étaient déjà présents dans les œuvres de Bosch, d’Arcimboldo, dans les anamorphoses et les grotesques, chez les préraphaélites anglais, dans les illustrations de William Blake et les tableaux de Gustave Moreau, de ceux des Nabis, chez le Douanier Rousseau, Odilon Redon ou Gustav Klimt..

L’un des fondements de la "poésie surréaliste" sera basée sur l’onirique, le choc visuel produit par la juxtaposition d’images ou d’objets incongrus, mais toujours agencés dans une production porteuse de sens.

Magritte" La Joconde" - Magritte - 1967

« L’œuvre plastique, écrit Breton, pour répondre à la nécessité de révision absolue des valeurs réelles sur laquelle aujourd’hui tous les esprits s’accordent, se référera donc à un modèle purement intérieur ou ne sera pas »

1939Ernst - 1939

Les peintres surréalistes :

Dès 1924, Max Ernst, Jean Arp et Man Ray adhérent au mouvement, vite rejoints par Salvador Dali, André Masson, Joan Miro, Roberto Matta ...
La première exposition surréaliste est organisée par la galerie Pierre en 1925.
Deux ouvrages, 
la Peinture au défi (1926) de Louis Aragon, puis le Surréalisme et la Peinture (1928) d’André Breton, dressent un bilan des activités du groupe.
Parmi les derniers adhérents du groupe figurent encore l’Américain Yves Tanguy, le Belge René Magritte, le Suisse Alberto Giacometti, qui rejoignit le mouvement surréaliste en 1930.
Hans Bellmer, Raoul Ubac, Oscar Dominguez et Victor Brauner vinrent également rejoindre le mouvement.
Giorgio De Chirico, Marcel Duchamp, Francis Picabia et Pablo Picasso, Paul Delvaux ... sont surréalistes ou admirés par les surréalistes mais sans jamais avoir été officiellement membre du groupe.
Quant à Frida Khalo , elle ne se considérait pas comme " surréaliste" mais nous la retrouvons aussi dans cette catégorie !

Relire Miro et les constellations : ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation