...
Dès le début du XX° siècle, il va y avoir plus d'échanges entre le vieux et le nouveau continent : des peintres américains se rendent beaucoup plus souvent en Europe et des peintres européens émigrent plus fréquemment en "Amérique".

En Europe, le rythme rapide des innovations dans le domaine artistique, et la profusion des styles impressionne le public américain ( notamment lors de la célèbre exposition de 1913, "Armory show" à New York ), et les artistes américains ont du mal à "assimiler" toutes ces théories étrangères et tous ces " ... ismes " qui caractérisent le début du XX° siècle
( après l'impressionnisme, ... le post-impressionnisme, le pointillisme,  le cubisme, ... le fauvisme ...)

Toutefois, l'un de ces mouvement va "toucher" et rejoindre les préoccupations artistiques des artistes américains , c'est le Cubisme ...
et c'est à sa suite qu'une première vague de modernisme va s'installer aux États Unis.

Autant le cubisme sous l'aspect géométrique de Braque et Picasso à partir de 1912, que sous les formes mécaniques qu'il revêt chez un certain nombre de peintres qui le conçoivent moins comme un exercice formel que comme le langage nouveau de l'ère technologique.

CharlesDemuth-Modern-Conveniences-1921Charles Demuth
" Modern Conveniences" 1921

Ainsi des peintres des années 20 tels que Charles Demuth et Charles Scheeler découvrent que les formes cubistes conviennent bien à la géométrie " toute faite " de l'Amérique urbaine et industrielle, aux bureaux et aux usines en forme de boîtes ...  signes les plus évidents du modernisme américain.

Demuth 

demuth buildings lancaster

Charles Demuth3

Charles Demuth

Ce nouveau cubisme d'outre Atlantique rejoint d'ailleurs le style linéaire des premiers peintres autodidactes du pays, et cette continuité entre le passé et le présent se manifeste surtout dans l'oeuvre de Scheeller qui établit un lien entre les usines modernes, les maisons et les granges des premiers colons ...

Sheeler American Landscape  Charles Sheeler - Canyons 1951

Sheeler Charles Scheeler

Stuart Davies, autre artiste cubiste, exprime de façon plus abstraite, l'énergie et le dynamisme de la vie américaine ; il  introduit aussi dans ses compositions des fragments figuratifs empruntés au milieu où il vit qui évoquent des images publicitaires ou des gros titres de journaux.

davis 1  

DavisStuart Davies

Marcel Duchamp et Maurice Picabia qui viendront à New York au cours de la première guerre mondiale témoigneront d'un climat intellectuel de l'Amérique extrêmement tonifiant et sont persuadés alors qu'un style linéaire épuré serait particulièrement adapté à ce pays de technologie avancée. Leur message, oublié pendant les années de l'entre-deux-guerres, redeviendra d'actualité vers les années 60 comme le prouveront alors certaines des plus originales créations de l'art américain ...

à découvrir dans un prochain article, la " deuxième vague de modernisme" qui va arriver aux États Unis et mettre ainsi ce continent à l'avant garde de l'art dès le milieu du XX° siècle et toujours ...

Pour en savoir + :  Dr John W. McCoubrey " American art - 1700- 1960 "

4 Thoughts on “L’art américain … une première vague de modernisme …

  1. J’aime bien aussi cette stylisation des formes très évocatrice.

  2. J’aime beaucoup le travail de Charles Demuth avec cette sobriété d’exécution qui tient surement à cette structure faite de lignes. Cela m’inspire bien. Merci de m’avoir fait découvrir ce peintre.

  3. Je vais tenter une réalisation de ce genre, je trouve ceci moi aussi très attirant comme genre de travail. Bientôt j’espère te le montrer.Bonne nuit

  4. J’espère voir très bientôt ce que cela t’a inspiré !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation