"Champ de blé au faucheur "-  Extrait- V.VanGogh -1889-


" De tout l’année voici l’heure la plus jaune !

Comme l’agriculteur à la fin des saisons réalise les fruits de son travail et en recueille le prix,le temps vient en or que tout y soit transmué, au ciel et sur la terre.

Je chemine jusqu’au cou dans la fissure de la moisson ; je pose le menton, sur la table qu’illumine le soleil à son bout, du champ ; passant aux monts, je surmonte la mer des graines. Entre ses rives d’herbes, l’immense flamme sèche de la plaine couleur de jour, où est l’ancienne terre obscure ? L’eau s’est chargée en vin ; l’orange s’allume dans le branchage silent. Tout est mûr, grain et paille, et le fruit avec la feuille. C’est bien de l’or ; tout fini, je vois que tout est vrai.

Dans le fervent travail de l’année évaporant toute couleur, à mes yeux tout à coup le monde comme un soleil ! Moi ! que je ne périsse pas avant l’heure la plus jaune."


Paul Claudel – « Connaissance de l’Est »

One Thought on “L’heure jaune…

  1. ou quand deux artistes différents dans leur moyen d’expression et “dans le temps et l’espace”, se rejoignent….

    Universalité de la création….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation