...

"Une flamme dans le cœur, immense et sans limite, j'étends le papier et peins un prunier.
C'est un sujet de joie qui me réjouit le cœur, c'est comme cela."
Zha Li

La fleur de prunier (梅花 méi huā ) est connue depuis mille ans à travers la poésie et la peinture chinoise comme " fleur de l'hiver, annonciatrice du printemps ".
La plus belle en hiver, élégante et pure, son parfum porte loin et donne à chacun l'espoir de la magnificence du printemps.
Dans le froid glacial de l'hiver, sous la pluie et la neige, sa persévérance et sa force vitale motivent à s'efforcer à aller de l'avant.

Elle est devenue aussi un symbole de la résistance chinoise à l'oppression.


******************

Le prunier fait partie des "quatre gentilshommes" ou " quatre "seigneurs"  réalisés au tout début de l'apprentissage des lettrés et des peintres, avec l'orchidée ( qui symbolise le printemps), le bambou (qui évoque l'été) et le chrysanthème (pour l'automne).

Si çà vous dit de vous entraîner à peindre une branche de fleurs de prunier sur "papier de riz", voici un exemple tiré du livre de " Peng Tuan Keh Ming" - "Calligraphie et Peinture chinoises"... vous n'avez qu'à suivre les indications pour comprendre le geste ... et la réalisation ...

2 Thoughts on “Fleurs de prunier …

  1. catherine on 25 janvier 2018 at 14 h 38 min dit:

    Merci Christine pour ce rappel poètique
    Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation